logo clinique epaule main paris ouest

SOS MAIN
01 88 61 50 50

Auto-rééducation de la sensibilité des doigts

Récupérer la sensibilité nerveuse de la main grâce à l’auto-rééducation

  • Après une chirurgie de réparation de plaie nerveuse, le nerf va repousser très lentement (les fibres commencent à repousser au bout d’un mois et la progression est d’environ 1mm par jour). La récupération de la sensibilité (souvent incomplète) prend du temps. Afin d’aider au mieux le nerf à retrouver ses capacités à délivrer les bonnes informations, l’arrêt du tabac est fortement conseillé, et il faut faire de la rééducation par vous-même (auto-rééducation), même lorsque des séances de kinésithérapie ont été prescrites.
  • Les objectifs sont de stimuler les zones « endormies » de votre main, diminuer les douleurs cutanées liées à la lésion nerveuse, solliciter d’autres circuits nerveux.
  • Pour ce faire, plusieurs façons de stimuler les récepteurs sensitifs existent.
comment retrouver la sensibilite des doigts reeducation chirurgiens orthopedistes membre superieur paris neuilly sur seine clinique de l epaule et de la main paris ouest 92

Assouplissement et massage de la main

  • Avant de commencer, n’oubliez pas que la sensibilité étant perturbée, il faudra faire attention à ne pas vous brûler, ni vous écorcher ou vous couper et à ne jamais travailler dans la douleur ni la provoquer.
  • En tout premier lieu, veillez à assouplir la main, soit en utilisant l’autre main qui vient épouser la main blessée par-dessus pour l’aider à se fermer, soit en pressant une éponge dans de l’eau tiède. Vous pouvez profiter de ce moment pour masser la cicatrice et la zone insensible avec de la crème hydratante.
massage main sensibilite kine chirurgiens orthopedistes specialistes de la main et du poignet clinique de l epaule et de la main 92

Manipulation de matières de taille et densité variées

  • Ensuite, essayez de sentir différentes textures (soie, papier, plastique lisse et rugueux…) avec la zone où vous ne sentez pas bien, puis comparez la sensation avec une zone de sensibilité normale. Vous pouvez le faire les yeux ouverts puis fermés. Vous pourrez essayer également de retrouver deux textures identiques les yeux fermés.
  • Dans des bols remplis de différentes matières de taille et densités variées telles que du riz, des lentilles, du maïs, des billes, du sable, des boules de coton, vous pouvez plonger la main en malaxant ou en raclant de haut en bas les particules pendant 5 minutes.
exercice kine plonger la main dans des matieres differentes chirurgiens orthopedistes specialistes de la main et du poignet clinique de l epaule et de la main 92 neuilly sur seine
  • Enfin, en vous munissant d’une balle à picots, vous pouvez la faire rouler dans la paume de la main jusqu’à la zone insensible pour à la fois stimuler la récupération de la sensibilité et masser la main qui aura bien travaillé.

Les principales sont :

  • L’échec : Il s’agit de chirurgies avec un fort taux de succès. Cependant, les échecs existent. Ils sont plus fréquents chez les patients âgés, fumeurs et/ou diabétiques, ou lorsque la paralysie date de plus d’1 an.
  • Le manque de force : Il ne s’agit pas d’une complication à proprement parler, mais d’un succès partiel. En effet, il n’est pas rare que la mobilité récupère, avec une épaule un peu plus faible

Attention, les informations données sur notre site internet ne vous permettent pas de réaliser un auto-diagnostic et ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin spécialisé en consultation. La liste des complications se limite aux plus fréquentes et n’est pas exhaustive. Votre médecin pourra répondre à toutes vos questions en consultation.

Poser une question à un spécialiste

6 Commentaires

  1. JJULIEN Jacques

    A la suite d’une chute banale, due à une fatigue étiquetée, j’ai rampé 7 mètres sur les pavés froids avec pression pour avancer sur les pulpes du pouce, de l’index et du majeur de la ma in gauche. D’où hypoesthésie de ces pulpes depuis 17 jours sans trouble thermique et de pression (rien que la reconnaissance des contours et la différence légère entre piquer et toucher)
    Il est à noter une arthrose sévère du poignet au dessus de l’articulation
    du scaphoïde gauche sans trouble de la mobilité et légère douleur à certains mouvements
    Comment je peux récupérer de cette hypoesthésie traumatique ?
    Temps de récupération ?
    Quelle auto rééducation ? ou rééducation ?
    MERCI de me répondre et SALUTATIONS (

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Lorsque l’atteinte nerveuse fait suite à un traumatisme récent (comme la compression prolongée ou répétée que vous décrivez), les symptômes disparaissent le plus souvent en quelques jours ou semaines.

      Afin d’accélérer la récupération, je vous incite à stimuler ce nerf au maximum en touchant un maximum de textures différentes et en utilisant votre main le plus possible.

      Si les symptômes persistent, il serait judicieux de consulter et de réaliser un électromyogramme pour éliminer un syndrome du canal carpien.

      Je reste à votre disposition pour en discuter en consultation.

      Cordialement,
      Dr François Borrel

      Réponse
  2. Wuillaume

    Bonjour,
    Je me suis fais opérée du nerf ulnaire il y a 15 ans (à mes 15 ans), suite à un muscle en trop qui venait le compresser. Depuis, j’ai une gêne permanente, parfois accompagnée de douleurs… Mon médecin prend ça a la légère donc me dit que ça va passer mais que faire pour éradiquer cette gêne constante dans le bras? J’ai souvent mal au niveau du coude… Je sais que la récupération restera partielle au niveau de la force et des sensations de la main car stade avancé de compression, mais je souhaiterai tout de même pouvoir me soulager au coude.

    Merci d’avance, romane wuillaume

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Il malheureusement fréquent de garder une perte de force et de sensibilité après une compression sévère du nerf ulnaire, même après opération.

      Les douleurs du coude disparaissent le plus souvent après quelques mois.
      Il existe probablement une possibilité de traiter vos douleurs, surtout si vous sentez le nerf rouler/ressauter sous la cicatrice.

      Il est aussi possible que vos douleurs soient liées à une cause (tendinite, arthrose,…).
      Nous sommes disponible pour en discuter avec vous en consultation si vous souhaitez un deuxième avis.

      Cordialement,
      Dr François BORREL

      Réponse
  3. ulibarri sophie

    Bonjour, je suis auxiliaire de vie et après un accident de travail, j’ai eu une tendinite dans l’épaule et omoplate gauche. Mon traitement était du Doliprane et du repos . J’avais très mal et je ne pouvais plus bouger, dormir.Quelques jours après, j’ai commencé à avoir mal au biceps gauche. Mon généraliste a changé le traitement avec des gélules a base d’opium., il a également prescrit une radio ou il n’y a rien d’anormal. . Quelques jours après, ma main gauche s’engourdit, devient insensible et se ferme, paralysée. Le médecin demande une échographie en urgence ( qui sera faite dans 1 mois) et me donne de la cortisone. Nous en sommes a 5 semaines , ma main est ouverte mais fourmille tout le temps, est insensible au froid, chaud, . Je précise que j’ai un lupus depuis 15 ans ,mais sans traitement en ce moment,que je suis dépressive. Pouvez vous m’aider ? Merci d’avance. Cordialement.

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Vos symptômes peuvent correspondre à de nombreux diagnostics. Il faudrait venir en consultation pour que l’on puisse vous examiner et vous apporter des réponses plus précises.

      Cordialement,
      Dr François Borrel

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prendre RDV avec l'un des chirugiens de la Clinique de l'Épaule et de la Main ?

logo clinique epaule main paris ouest