logo clinique epaule main paris ouest

SOS MAIN
01 88 61 50 50

Pseudarthrose ou non consolidation osseuse

Une pseudarthrose (= pseudo-articulation) est une absence de consolidation osseuse après une fracture.

Une fracture consolide normalement en 1,5 à 3 mois (selon les os). Passé ce délai, on parle de retard de consolidation. Il est légitime de temporiser une opération pour espérer voir apparaitre la consolidation.

pseudarthrose definition traitement chirurgiens orthopedistes membre superieur paris neuilly sur seine clinique de l epaule et de la main paris ouest 92

Définition de la pseudarthrose

La pseudarthrose est affirmée lorsqu’aucun cal n’est visible après 2 fois le temps normal de consolidation : soit 3 à 6 mois.

La pseudarthrose touche plus fréquemment les fractures de la partie longue des os (la diaphyse).

Il existe 2 types de pseudarthrose :

  • La pseudarthrose atrophique correspond à une absence complète de cal osseux visible à la radiographie.
  • La pseudarthrose hypertrophique (en patte d’éléphant) correspond à un défaut de stabilité de la fracture. Un volumineux cal osseux se forme de part et d’autre de la fracture, sans pour autant se rejoindre et combler la fracture.

Ces deux types de pseudarthroses peuvent se voir après une immobilisation (par plâtre ou attelle) ou après une fixation chirurgicale de la fracture (ostéosynthèse par plaque, vis, clou ou broches).

La pseudarthrose se manifeste par la persistance ou la réapparition de douleurs au niveau de la fracture initiale. Elle peut parfois être asymptomatique et diagnostiquée uniquement sur les radiographies.

Plus une pseudarthrose est ancienne, plus les chances de consolidation diminuent.

Population touchée par la pseudarthrose

Elle est beaucoup plus fréquente chez les patients fumeurs et dans une moindre mesure chez les patients âgés.

Elle est également plus fréquente après les fractures ouvertes et les infections post opératoires.

chirurgien de la main operation main clinique epaule main paris ouest neuilly sur seine 92

Examens complémentaires

Les radiographies suffisent généralement à poser le diagnostic et permettent de voir s’il existe du matériel d’une précédente opération (plaque, vis, clou ou broches). 

Le scanner peut être utile lorsqu’un doute subsiste.

Un bilan biologique (NFS, CRP) peut être demandé pour rechercher une éventuelle infection post opératoire.

Traitement de la pseudarthrose

La pseudarthrose est souvent douloureuse et invalidante. En dehors de rares exceptions (les patients très âgés et certaines pseudarthroses asymptomatiques), le traitement est toujours chirurgical du fait du handicap et des risques importants d’aggravation.

Les deux grands principes de l’opération pour cure de pseudarthrose sont :

  • La greffe osseuse : En fonction de l’os, cette greffe peut être prélevée au niveau du bassin (pour la clavicule, l’humérus et l’avant-bras) ou au niveau du poignet (pour les os de la main). Ces deux sites de prélèvements contiennent de nombreuses cellules souches favorable à la consolidation.
  • La fixation stable de la fracture : Afin de permettre la consolidation, l’os et la greffe doivent être fixés de manière stable (le plus souvent par une plaque vissée)

 

L’arrêt du tabac est impératif avant et après l’opération afin d’augmenter les chances de succès.

En cas de récidive de la pseudarthrose ou en cas d’infection sur matériel, on s’orientera généralement vers un traitement plus lourd (en savoir +).

Post opératoire d’une cure de pseudarthrose de clavicule avec greffe (flèches rouges) prélevée au bassin.

Opération pour pseudarthrose

Suivre le circuit de la chirurgie programmée.

Si la fracture a déjà été opérée

L’ancienne cicatrice est reprise et le matériel en place est généralement retiré. On enlève ensuite les berges osseuses au niveau de la fracture (c’est-à-dire l’os qui n’a pas consolidé). La longueur d’os manquante est mesurée et un greffon de taille correspondante est prélevé au niveau du bassin.

Pour les os de la main, la greffe est prélevée au niveau du poignet par une petite cicatrice et des granules d’os sont prélevés au niveau du radius.

L’os est ensuite fixé à l’aide d’une plaque et de vis, et la greffe est positionnée afin de combler le défect osseux.

Au moindre doute sur une infection, des prélèvements bactériologiques seront réalisés et on s’orientera vers une prise en charge en 2 temps.

Pseudarthrose de l’ulna (cubitus) avec plaque cassée à 5 mois de la première chirurgie.

Post opératoire d’une cure de pseudarthrose avec greffe (flèche rouge) prélevée au bassin.

Si la fracture n’a pas été opérée

L’intervention suit le même procédé qu’en cas de fracture opérée. Elle est cependant plus simple en l’absence de matériel chirurgical et de chirurgie préalable.

En fin d’intervention, une attelle est souvent nécessaire en plus de la plaque.

Pseudarthrose de phalange 3 mois après la fracture.

Cure de pseudarthrose avec plaques et greffe prise au poignet.

Aspect 2 mois après la chirurgie. Les fractures sont parfaitement consolidées.

Suites après une opération pour pseudarthrose

Découvrir le parcours patient en chirurgie programmée ou urgence.

Il est indispensable de poursuivre l’arrêt du tabac.

Une immobilisation prolongée est souvent préconisée, car la consolidation osseuse prime sur la souplesse articulaire.

La rééducation sera généralement débutée plus tardivement et de manière moins intensive que lors d’une première chirurgie.

Le suivi radiologique se fera jusqu’à la consolidation complète. Un scanner de contrôle est parfois réalisé 3 à 6 mois après l’opération afin de vérifier la consolidation effective de la greffe.

/!\ Les douleurs au niveau du bassin sont souvent plus importantes que celles du site opératoire. Elles finissent toujours par disparaitre, mais peuvent durer plusieurs mois.

Si la greffe a été prise au niveau du poignet, les douleurs sont modérées. Le poignet n’est que peu fragilisé et il existe un risque (faible) de fracture qui disparait normalement 3 mois après l’opération.

1 : Pseudarthrose hypertrophique de l’ulna (rouge). La fracture du radius a consolidé (vert)
2 : Post opératoire immédiat : Changement de plaque et greffe (rouge) prise au bassin.
3 : 3 mois après l’opération, la pseudarthrose a consolidé. La greffe (rouge) n’est plus visible.

Complications après une opération pour pseudarthrose

Les principales complications sont : 

  • La raideur: les cures de pseudarthroses font suite à une première immobilisation et/ou à une opération et nécessitent souvent une nouvelle immobilisation prolongée. Ceci est donc responsable d’une plus grande raideur articulaire. La récupération de la mobilité sera donc plus longue et parfois incomplète par rapport à une fracture qui aura consolidé normalement.
  • La récidive (voir ci-après)

La récidive de pseudarthrose et la pseudarthrose septique (infectée)

Une technique plus lourde (avec 2 opérations) mais plus efficace existe en cas de récidive de pseudarthrose après une première greffe, ou si une infection est retrouvée pendant une opération pour cure de pseudarthrose :

Il s’agit de la technique de la membrane induite décrite par Alain-Charles Masquelet :

  • Le premier temps consiste à retirer les tissus cicatriciels et les envoyer au laboratoire pour rechercher une infection à bas bruit. Aucune greffe n’est réalisée, mais du ciment imbibé d’antibiotiques est positionné à la place. L’os est fixé soit par une fixation interne (type plaque), soit par une fixation externe en cas d’infection purulente. La chirurgie est suivie de 1,5 à 3 mois d’antibiothérapie avant d’envisager le deuxième temps.
  • Le deuxième temps consiste à ouvrir la membrane hyper-vascularisée qui s’est formée autour du ciment, retirer le ciment et le remplacer par une greffe selon les mêmes principes que lors d’une cure de pseudarthrose standard. Le matériel d’ostéosynthèse peut être laissé en place ou modifié lors de cette deuxième opération.

 

La membrane qui s’est formée autour du ciment est très riche en vaisseaux sanguin. Cette membrane permet donc un apport important de nutriments et d’oxygène à la greffe et augmente considérablement les chances de succès. Il s’agit cependant d’un traitement plus lourd avec 2 opérations espacées d’au moins 1,5 mois.

Attention, les informations données sur notre site internet ne vous permettent pas de réaliser un auto-diagnostic et ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin spécialisé en consultation. La liste des complications se limite aux plus fréquentes et n’est pas exhaustive. Votre médecin pourra répondre à toutes vos questions en consultation.

Poser une question à un spécialiste

36 Commentaires

  1. Sandy decalf

    Bonjour après un accident du travail je me suis fait opéré d une fracture du metatarse 1 avec broche et immobilisation. Cela fait 10 semaines et aucune consolidation au scanner..que faire à part une greffe? Existe il un greffon en silicone? Peut on aider la consolidation par injonction de cellules souches ou ciment ou autre? Si greffe y a t il des techniques avec cicatrice?

    Réponse
    • dr-francois-borrel-23

      Bonjour,
      Le délai normal de consolidation est de 1,5 à 3 mois. Selon les images du scanner réalisé à 3 mois, il est parfois possible d’attendre jusqu’à 6 mois pour une consolidation spontanée.
      Il n’y a pas de preuve scientifique en faveur de l’utilisation de cellules souches. La greffe osseuse reste souvent le meilleur traitement de la non consolidation (pseudarthrose).

      Vous pouvez bien entendu prendre rendez-vous pour que nous en discutions en consultation.

      Cordialement,
      Dr François BORREL

      Réponse
  2. frederic ROELANDT

    Bonjour j’ai eu un accident chute de toiture fractures complexe du pilon tibial en juillet 2017 j’ai était multie opérer la dernière opération date du 14mars 2023 cure de pseudarthrose sous talienne je viens de faire une scintigraphie osseuse il me parle de non consolidation je souffre énormément j’ai demandé l’amputation en septembre 2022 qui l’a était refusé ma question ❓ que poura faire proposer mon chirurgien l’amputation ne caserait t’il pas la meilleure solution

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Nous ne faisons pas de chirurgie du membre inférieur dans notre centre.
      Votre problème est complexe et nécessite d’être suivi par une équipe de la douleur avec encadrement psychologique.
      Si votre chirurgien n’a pas pu vous aiguiller, je vous suggère de prendre rendez-vous dans un service de chirurgie du membre inférieur en CHU pour bénéficier d’une prise en charge optimale pluri disciplinaire.

      Bien cordialement,
      Dr François BORREL

      Réponse
  3. Genais Sébastien

    Bonjour,

    Est-ce qu’une pseudarthrose de la cervicale C2 peut tenir 20 ans avant de craquer à cause de 2 Traumatismes Crânien subis lors d’une chute ???

    Merci beaucoup de me répondre dès que possible SVP.

    Bien cordialement

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Nous ne faisons pas de chirurgie du rachis.
      Je suis donc dans l’incapacité de répondre à votre question.

      Cordialement,
      Dr François Borrel

      Réponse
  4. Valorge marie pierre

    Bonjour je suis diabétique à l’insuline
    Mon péroné ne cicatrise pas depuis le mois de mai j’ai une enflure je passe un scaner le 20 décembre je suis inquiète je me suis cassée les 2 malléoles et je continue de travailler auxiliaire de vie je doute de mon chirurgien qu’en pensez vous ? C’est enflé
    Merci à vous

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Nous ne faisons pas de chirurgie des membres inférieurs et il m’est donc difficile de vous répondre.

      Cependant, si vous avez des douleurs, vous pouvez toujours prendre un autre avis avec un chirurgien spécialisé.

      Cordialement,
      Dr François Borrel

      Réponse
      • Lavigne Joëlle

        Bonjour. Je me suis fracturé le col de l’humerus il y a 15 mois. Suite au scanner, on me parle de pseudarthrose. Est-ce qu’une prothèse pourrait être envisagée à la place d’un os pris dans la hanche. J’ai peur de souffrir de la hanche après.
        Merci et bonne journée. Joëlle Lavigne

        Réponse
        • Dr François BORREL

          Bonjour,

          Cela dépend beaucoup de votre age et du type de pseudarthrose. Chez les patients jeunes, il est recommandé de faire consolider et de réserver la prothèse en dernier recours.
          Chez les patients âgés, la prothèse est une solution plus sûre que la greffe. Les 2 interventions présentent des avantages et des inconvénients qui doivent être discutés avec vous.
          A noter que la prise de greffe au niveau du bassin, est effectivement un peu douloureuse pendant quelques mois, mais ne vous empêchera pas d’avoir une vie normale.

          Si vous souhaitez un deuxième avis, nous pouvons vous recevoir à la clinique Ambroise Paré à Neuilly sur Seine.

          Cordialement,
          Dr François Borrel

          Réponse
  5. zniber fatom

    bonjoir docteur . ma fille a eu un grave accident et multiple fractures de la cologne vertebrable . operee avec broche metalyques . elle a enomement de douleurs . lors de son irm son chirurgien lui a dit que les fractures des os de la cologne vertebrale qui sont multiples ne sont pas consolides depuis 3 mois de repos et d antalgiques . pouvez vous m orienter vers un specialiste afin d avoir un avis . merci beaucoup

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Nous ne faisons pas de chirurgie de la colonne vertébrale. Vous pouvez vous adresser au centre du rachis de la clinique Ambroise Paré.

      Cordialement,
      Dr François Borrel

      Réponse
  6. Cynthia Nizet

    Bonjour,
    J’ai 44 ans et on suspecte chez moi un sed,
    Ayant eu une fracture de clavicule en 2022 opérée par osthéosythèse(plaque), reprise en janvier 2023 pour débricolage et cure de pseuarthrose,plaque plus longue +greffe) il y à une semaine nous avons ôté la plaque car chambre de mobilité en proximal et recule des vis , la fracture c’est à nouveau déplacée la greffe n’aillant pas prise et la pseuarthrose toujours présente on me propose soit une nouvelle cure avec greffon iliaque soit laisser comme cela sachant que c’est tres douloureux et que n’ai pratiquement plus de mobilité cette dernière option me paraît peu envisageable. Dans mon cas ne serait-il pas plus intéressant d utiliser la technique de la membrane induite vu l échec de la 1 er greffe et la suspicion delers danlos?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien à vous

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Effectivement, au vu des 2 échecs (ostéosynthèse initiale, puis cure de pseudarthrose), la technique de membrane induite peut être une bonne option.
      Il faudrait également prévoir une recherche d’infection par des prélèvements osseux et tissulaires pendant l’opération et une antibiothérapie intra-veineuse jusqu’à réception des résultats du laboratoire (3 à 7 jours).

      Si vous souhaitez un deuxième avis, nous sommes disponible pour en discuter en consultation au centre épaule main de la clinique Ambroise Paré à Neuilly.

      Cordialement,
      Dr François BORREL

      Réponse
  7. Louhab

    Bonjour,
    Je suis une jeune femme de 33 ans, j’ai eu une fracture complex spiroïd au niveau du 3/4 inférieur du tebia , au mois d’août 2023,et jusqu’à présent y’a pas de consolidation, mon chirurgien m’a proposé de faire une greffe, mais je veux prendre un autre avis.
    Merci.
    Cordialement.

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Nous ne faisons pas de chirurgie du membre inférieur. Cependant, si votre fracture n’a pas consolidé depuis plus de 6 mois, il est probable qu’elle ne consolidera pas spontanément et qu’une greffe devient nécessaire. Si vous souhaitez un deuxième avis, je vous recommande de vous rapprocher d’un chirurgien du membre inférieur.

      Cordialement,
      Dr François BORREL

      Réponse
  8. Mayele

    Bonjour,

    J’ai eu une chute en Janvier 2024 et je me suis fait fracturer l’os de l’humérus (diaphyse humérale), lors de mon passage en urgence il était prévu une intervention chirurgicale et deux jours après la consultation le chirurgien orthopédiste a jugé bon de mettre un plâtre pace que la facture était déplacée latéralement de +/_ 10mm. 5 semaines après, ils m’ont retirer le plâtre pour placer une attelle en l’endroit où se situe la facture. Après 4 semaines il n’y avait toujours pas de consolidation, c’est au bout de six semaines et trois jours qu’on voit apparaître une formation acrue de cals endosteaux et periostés ! Et je ne présente aucune douleur

    Ma question est de savoir, est-ce que le chirurgien peut toujours opter pour une intervention chirurgicale ou je dois encore attendre des mois pour la consultation ?

    Bien à vous

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Ce type de fracture prends généralement 3 à 6 mois pour consolider spontanément.
      Il est toujours possible d’opérer quel que soit la délai, mais si la consolidation commence à se voir et que vous n’avez aucune douleurs, je vous recommanderais plutôt de patienter le temps que la consolidation naturelle se termine.

      Si vous voulez un deuxième avis, nous pouvons vous recevoir en consultation à la clinique ambroise Paré à Neuilly Sur Seine.

      Cordialement,
      Dr François Borrel

      Réponse
  9. PAULINE ROUX

    Bonjour,
    Je viens d’être opéré d’une pseudarthose du scaphoide en décembre 2023, fracture datant probablement de plus de 15 ans. J’ai été traité avec un greffe illiaque.
    Mon dernier scanner montre une absence de consolidation et même un début de décalcification;
    Est il raisonnable de penser qu’une greffe vascularié à plus de chance de fonctionner ou faut il envisager une autre sorte de chirurgie.
    Je vous remercei par avance
    Cordialement

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Il est beaucoup trop tôt pour juger du succès ou de l’échec d’une chirurgie effectuée en décembre 2023. Un scanner doit être réalisé à 6 mois et il peut parfois être nécessaire d’attendre 1 an avant que la greffe ne prenne complètement.
      En cas d’échec avéré de cette greffe, une greffe vascularisée peut effectivement être indiquée tant qu’il n’y a pas d’arthrose de poignet.

      Si vous souhaitez un deuxième avis, nous pouvons vous recevoir en consultation à la clinique de la main, Ambroise Paré à Neuilly Sur Seine.

      Cordialement,
      Dr François Borrel

      Réponse
  10. De Sousa lage Fabienne

    Bonjour
    Je suis tombée en vélo il y 6 mois avec une fracture déplacée de la clavicule qui ne se consolide pas
    Je n’ai pas de douleur juste une sensation de décalage des épaules
    Vaut il que je subisse une pseudo arthrose ?
    Si je ne fais pas cette opération que peux t’il l’arrivée ?
    De l arthrose plus tard?
    Un risque de déplacement plus tard?
    Merci de m’orienter

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Si votre fracture de clavicule n’a pas consolidé au bout de 6 mois, cela veut dire qu’elle ne consolidera probablement jamais seule.
      Il n’y a pas de risque d’arthrose ni de déplacement. Cependant, des douleurs peuvent apparaitre et la sensation de décalage peut persister à vie.
      Une opération est possible pour favoriser la consolidation (cure de pseudarthrose). Celle-ci consiste à prélever un petit morceau d’os et des cellules souches au niveau du bassin pour greffer la clavicule et la fixer par une plaque interne.

      Pour plus de renseignement, vous pouvez venir consulter à la clinique de l’épaule, Ambroise Paré, à Neuilly Sur Seine.

      Cordialement,
      Dr François Borrel

      Réponse
  11. Ahmed

    Bonjour,
    J‘ai 33 ans et j‘ai eu une fracture au niveau de la tête cubitaire poignet doroit. Fracture en bois vert. Aprés 4 semaines d‘immobilisation du poignet avec une attelle, la radio montre aucune consolidation. Le médecin me dit que l‘os ne se consolidera pas et me préconise d‘enlever l‘attelle et de bouger mon poignet afin de stimuler les ligaments.
    Y a t-il un traitement pour stimuler la consolidation ? Complément alimentaire peut être ?
    Enlever l‘attelle est vraiment la bonne stratégie à suivre ?
    Y a t-ils d’autres possibilités pour consolider l‘os ?
    Pourriez vous m‘orienter ?

    Merci

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Il est difficile de vous répondre sans radiographie. Cependant, la non consolidation ne peut être affirmée qu’après 3 à 6 mois d’évolution après la fracture. Il est donc trop tôt.
      Ensuite, si la fracture ne concerne que la styloïde du cubitus (petite pointe osseuse), elle ne consolidera effectivement jamais et il faut arrêter l’attelle pour débuter l’autorééducation.

      Si vous souhaitez un deuxième avis, je vous invite à venir nous consulter à la clinique de la main Ambroise Paré à Neuilly sur Seine.

      Cordialement,
      Dr François Borrel

      Réponse
  12. Vincent

    Bonjours.

    Fin octobre suite à un choc je me suis fait une fracture diaphysaire du 4 et 5 ème métacarpien qui a été traité par syndactylie. Le problème à se jours le 5 ème métacarpien n’est toujours pas consolidé complétement avec un trait marqué de fracture sur les radios. Le chirurgien qui me suit commence à parler de risque de pseudarthrose alors que suis jeune 29 ans et non fumeur. Et surtout le 4 ème méta c’est consolidé normalement.

    Pendant ma convalescence, j’ai vu plusieurs kiné ainsi que mon médecin traitant qui sont assez étonné du choix fait pour immobilisé la fracture. Du coup maintenant je me pose des question pour savoir si j’en suis là à cause du choix d’immobilisation

    Merci

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Il est difficile de vous répondre sans voir les radiographies.
      Cependant, il est assez fréquent de permettre une mobilisation rapide de ces fractures qui consolident le plus souvent spontanément.

      Si vous souhaitez un deuxième avis, vous pouvez prendre rendez vous en consultation à la clinique de la main Ambroise Paré à Neuilly sur Seine.

      Cordialement,
      Dr François Borrel.

      Réponse
  13. AA

    Bonjour Docteur
    Femme de 56 ans, j’ai eu un accident de la route avec multiples fractures il y a 2 ans. J’avais début dl’osteopenie à la hanche et début d’ostéoporose au rachis. On a réduit la fracture très déplacée de ma clavicule, avec plaque et 5 vis. La plaque a été retirée après consolidation normale, mais dans la nuit qui a suivi, la clavicule s’est fracturée sur un trou de vis. On m’a dit de ne rien faire de spécial pour récupérer. Une osteodensitometrie a montré que j’étais au même niveau qu’il y a 2 ans, sans dégradation grâce à un traitement hormonal substitutif de la ménopause. Deux mois après cette fracture itérative, après avoir porté un sac avec une couverture, je constate au ressenti que la fracture que je pensais en bonne voie de consolidation, s’est accentuée et davantage déplacée. Est-ce un cas de pseudoarthrose? Dois je immobiliser mon bras ? Est-ce possible de réduire la fracture d’une clavicule avec un début d’ostéoporose ?
    Je ne fumé pas, ai une bonne alimentation.

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      Il n’est pas nécessaire d’être immobilisée 2 mois après cette fracture itérative.
      Cependant, un suivi radiologique et clinique est nécessaire avec un chirurgien spécialisé afin de vérifier la bonne consolidation de cette nouvelle fracture.
      En l’absence de consolidation, une nouvelle opération avec greffe et mise en place d’une nouvelle plaque est possible.

      Nous sommes disponible pour en discuter en consultation au centre épaule de la clinique Ambroise Paré à Neuilly sur seine.

      Cordialement,
      Dr François Borrel

      Réponse
      • AA

        Bonjour et merci beaucoup pour votre réponse.
        Depuis le 16 avril et la sensation de déplacement, (mineur) de la fracture, il m’arrive si régulièrement d’avoir cette sensation interne (tiraillements, pincements, etc.), et au toucher sur la peau, que la fracture n’est pas consolidée mais mobile, que la question de l’immobilisation revient.
        Et pour une nouvelle opération de pseudoartrose, l’ostéoporose n’est elle pas une contre-indications ?

        Réponse
        • Dr François BORREL

          Bonjour,

          L’ostéoporose n’est pas une contre indication. Si vous êtes gêné par cette pseudarthrose, une chirurgie est toujours possible.

          Nous sommes disponible pour vous recevoir si vous souhaitez en discuter.

          Cordialement,
          Dr François Borrel

          Réponse
    • arnaud serres

      Bonjour, apres une mauvaise chute, je me suis fait une entorse grave du pouce avec arrachement osseux d environ 1/5 du plateau articulaire a la base de P1. L arrachement était déplace d environ 1,5mm. Pas de signe de stenert et pouce stable donc 2 chirurgiens distincts n ont pas voulu opérer. J ai porté une attelle du commerce durant 5 semaines. J ai qd même continué a travailler (je suis dentiste donc j’utilisais ma main mais avec l attelle). A 3 mois post traumatisme j ai tjrs l articulation gonflée, l arrachement osseux ne s est pas ressoudé et j ai une perte modérée des amplitudes. Le chirurgien me propose de revoir dans 3 mois (soit a 6 mois post trauma) pour décider si operation ou non. Je me demande fortement comment va se derouler la suite, les conséquences a long terme sur mon articulation si cela me s arrange pas. Je suis inquiet sur les suites. Je viens donc chercher qques conseils. Je px vous envoyer des radios si vous etes d accord car je reside en outre mer. Merci par avance. Bien cordialement

      Réponse
      • Dr François BORREL

        Bonjour,

        L’arrachement osseux ne change pas vraiment la prise en charge, car l’indication d’une opération (ou non) repose uniquement sur la laxité ligamentaire. Si le pouce est bien stable, la rééducation et le temps seront suffisant pour obtenir une guérison en 3 à 9 mois.
        A noter que les arrachements osseux ne consolident pratiquement jamais, mais que le ligament cicatrise autour de cet arrachement. On ne peut donc pas réellement parler de pseudarthrose.

        Si le pouce est laxe, c’est que la cicatrisation ligamentaire est insuffisante. Il est donc probablement nécessaire d’opérer. Le type d’opération dépend des lésions et de la radiographie.

        Pour plus d’information, vous pouvez consulter cette page dédiée aux entorses du pouce :
        https://cliniqueepaulemain.fr/urgences/main-poignet/entorses/pouce/

        Cordialement,
        Dr François BORREL

        Réponse
        • arnaud Serres

          Bonjour,
          merci pour votre réponse rapide. C’est aussi l’avis de mon chirurgien sur place mais dans mon cas, l’arrachement osseux est tt de meme d’un volume important….ce n’est pas juste un petit éclat d’os comme j’ai pu voir sur d’autres cas….je me demande vraiment si l’inflammation constante de mon articulation ne vient pas de la non cicatrisation osseuse de l’arrachement osseux. A 3 mois ,l’articulation enflée ne vous parait pas problématique? Ainsi que la légère perte de souplesse?
          Merci encore

          Réponse
          • Dr François BORREL

            Bonjour,

            Il est difficile de vous répondre sans avoir les radios.

            L’articulation va rester gonflée au moins 1 an et, parfois, à vie.

            La raideur (perte de souplesse) met 6 à 9 mois à récupérer.

            Cordialement,
            Dr François Borrel

  14. Lauren Challet

    Bonjour, je suis une femme de 32ans et suite à un accident de travail ( fracture ouverte P2 main gauche par sécateur électrique ) je suis à 2mois et demi postopératoire avec retrait de broches à 5 semaines sans consolidation depuis les radios montre un léger signes de consolidation mais vraiment léger, le chirurgien me laisse encore 1 mois pour voir une évolution et m’a parler d’une potentielle nécrose osseuse donc avec possibilité d’une prochaine intervention avec greffe.. il m’a aussi parler d’une potentiel (soudure) des phalanges P2 et P3 me faisant perdre la mobilité du doigt.. vous en pensez quoi ? Je me retrouve complètement perdu…
    Cordialement Mme Challet

    Réponse
    • Dr François BORREL

      Bonjour,

      A seulement 2 mois, il est bien trop tôt pour envisager une opération. Il faut refaire des radiographies à au moins 3 mois post opératoire pour juger de la consolidation.
      Ensuite, je ne peux pas vous répondre sur le traitement en cas de pseudarthrose car je n’ai pas connaissance de vos radios. Cependant, les 2 interventions proposées (greffe ou arthrodèse distale) me semblent adaptées en fonction du site de la fracture et de la pseudarthrose.

      Cordialement,
      Dr François BORREL

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prendre RDV avec l'un des chirugiens de la Clinique de l'Épaule et de la Main ?

logo clinique epaule main paris ouest