logo clinique epaule main paris ouest

SOS MAIN
01 88 61 50 50

Maladie de Dupuytren : traitement

La maladie de Dupuytren de la main est un épaississement et une rétraction tissulaire de la paume de la main et/ou des doigts entrainant une flexion irréductible d’un ou plusieurs doigts. Elle est généralement parfaitement indolore, mais peut être invalidante et handicapante.

La maladie de Dupuytren n’est pas un cancer.

Les causes de la maladie de Dupuytren sont multiples (origine ethnique, génétique, facteurs environnementaux,…)

maladie dupuytren evolutive chirurgie orthopediste main clinique coude epaule main paris ouest

Maladie de Dupuytren évolutive : Nodules, bride, bride rétractile

Description de la maladie de Dupuytren

Les symptômes du début de la maladie de Dupuytren sont la présence de nodules cutanés ou sous cutanés dans la paume de la main. Puis la maladie évolue vers l’apparition de brides cutanées avec rétraction d’un ou plusieurs doigts en flexion.

La maladie débute généralement par les 5è et 4è doigts et peut toucher les 2 mains. Des formes atypiques existent aussi et tous les doigts peuvent être atteints, ainsi que les pieds.

Maladie de Dupuytren du 4è doigt.

On ne parle pas de guérison de la maladie de Dupuytren, même après une opération, car elle peut toujours récidiver, principalement au niveau du 5è doigt, et/ou s’étendre aux autres doigts ou à l’autre main.

Les récidives surviennent généralement chez les patients jeunes ayant présenté une atteinte rapidement sévère.

Population touchée par la maladie de Dupuytren

La maladie de Dupuytren touche plutôt les patients originaires du nord de l’Europe et est particulièrement fréquente en Bretagne. Cette maladie touche 4 à 10% de la population Française. 

Les facteurs de risque de maladie de Dupuytren sont :

  • Le sexe masculin (2 hommes pour 1 femme)
  • L’âge (à partir de 50 ans)
  • Présence de maladie dans la famille (père, grand-père)
  • La consommation d’alcool ou certains médicaments
chirurgien de la main operation main clinique epaule main paris ouest neuilly sur seine 92

Examens complémentaires

Aucun examen complémentaire n’est nécessaire au diagnostic qui se fera en consultation.

Traitement de la maladie de Dupuytren

Le traitement de la maladie de Dupuytren repose au début sur une simple autosurveillance.

Lorsque la rétraction commence, de la kiné ou des attelles peuvent vous être proposées, mais les résultats sont malheureusement rarement satisfaisant et la rétraction s’aggrave progressivement.

Comment savoir si une opération est nécessaire ?

Lorsqu’il devient difficile d’étendre les doigts en entier pour poser la main à plat et que cette rétraction devient gênante au quotidien, une opération est justifiée.

Une fois le diagnostic posé, vous pouvez surveiller vous-même l’évolution de la maladie et reconsulter lorsque la gêne apparait et que vous souhaitez vous faire opérer.

L’opération de la maladie de Dupuytren

Consultez le circuit en chirurgie programmée.

L’aponévrectomie

Cette opération consiste à enlever un maximum de tissus malade pour redonner une extension complète et limiter au maximum les récidives. Selon l’étendue de la maladie et le nombre de doigts touchés, il peut être nécessaire de faire de grandes incisions en lignes brisées afin de pouvoir tout retirer.

Il s’agit d’une chirurgie relativement complexe car les nerfs et les artères passent généralement dans les tissus malades et une extrême minutie doit être exercée pour en retirer le plus possible sans léser les structures importantes.

Il arrive parfois qu’il ne soit pas possible de refermer entièrement les cicatrices lorsque la maladie était sévère. Dans ce cas, il est possible de laisser une zone ouverte et d’attendre une cicatrisation spontanée qui se fera généralement en 2 à 3 semaines. Quand la zone est trop grande, il peut être nécessaire de réaliser une greffe de peau qui sera prélevée au niveau de l’avant-bras.

L’aponévrotomie

Il s’agit de simplement couper la bride sous anesthésie locale, sans ouvrir. Ce geste simple permet parfois de redonner une extension complète. Cependant, les tissus malades ne sont pas retirés et le nombre de récidive est important. L’aponévrotomie peut être répétée plusieurs fois en cas de récidive, mais il existe des risques de lésion des nerfs et des artères des doigts et ce geste devra être réalisé par un chirurgien de la main spécialisé.

Toutes les formes de maladie de Dupuytren ne sont pas éligibles à ce traitement.

maladie dupuytren chirurgie aponevrectomie chirurgie orthopediste main clinique coude epaule main paris ouest

Image de chirurgie d’aponévrectomie pour maladie de Dupuytren : La bride et les nodules sont précautionneusement retirés

Maladie de Dupuytren avant et après aponévrectomie.

Suites après une opération pour maladie de Dupuytren

Les soins de pansement seront fréquents au début (tous les jours ou tous les 2 jours), surtout si une zone a été laissée ouverte. Vous reverrez rapidement le chirurgien sous 8 à 10 jours afin de vérifier la bonne évolution de la cicatrisation. Il sera nécessaire de bien bouger les doigts, surtout en extension pour éviter une rétraction cicatricielle en flexion.

Une orthèse d’extension sur mesure vous sera parfois prescrite et confectionnée sur place pour lutter contre cette rétraction cicatricielle. Cette attelle sera portée la nuit pendant 2 à 3 mois après l’opération en complément d’une rééducation avec un kiné spécialisé.

La réussite de cette opération dépend principalement du stade de la maladie. 90% des patients sont satisfaits après une opération réalisée à un stade débutant ou modéré contre seulement 50% dans les atteintes plus sévères.

Le taux de récidive varie de 40 à 60% sans qu’une nouvelle opération ne soit forcément nécessaire. Les récidives sont plus importantes lorsque l’articulation interphalangienne est touchée et après aponévrotomie simple, avec plus de ré-opérations.

Résultat à 15 jours, avant l’ablation des points de suture.

Complications après une opération d’une maladie de Dupuytren

Elles ne sont malheureusement pas si rares et touchent surtout les formes sévères.

L’hématome post opératoire est la plus fréquente et la moins grave des complications.

Le retard de cicatrisation ou nécrose partielle des berges de la cicatrice sont généralement traités par des soins locaux sans ré-opération.

Les infections sont rares et peuvent exceptionnellement nécessiter une nouvelle opération pour évacuation de l’infection.

Une lésion d’un nerf sensitif d’un doigt est possible, raison pour laquelle l’opération d’une maladie de Dupuytren doit être réalisée par un chirurgien spécialiste. Les maladies évoluées et les récidives sont plus à risque de lésion nerveuse et vasculaire.

Une récidive ou une extension aux autres doigts sont toujours possibles et imprévisibles.

Attention, les informations données sur notre site internet ne vous permettent pas de réaliser un auto-diagnostic et ne sauraient se substituer à l’avis d’un médecin spécialisé en consultation. La liste des complications se limite aux plus fréquentes et n’est pas exhaustive. Votre médecin pourra répondre à toutes vos questions en consultation.

Poser une question à un spécialiste

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prendre RDV avec l'un des chirugiens de la Clinique de l'Épaule et de la Main ?

logo clinique epaule main paris ouest